defiler pour continuer

PENSION ALIMENTAIRE :

Lors de la séparation entre les parents (couple marié ou non), la contribution à l’entretien et à l’éducation des enfants prend la forme d’une somme d’argent versée à celui qui en a la garde. C’est la pension alimentaire.

En cas de désaccord sur son montant, elle est fixée par le Juge aux Affaires Familiales, qui prend en considération les revenus mensuels des parents séparés, les revenus locatifs, les loyers, les crédits et les autres charges (EDF, téléphone, assurances…).

La pension alimentaire peut être réévaluée ou diminuée en fonction de certains évènements (perte d’emploi, chômage…). La demande accompagnée de justificatifs doit être adressée au JAF.

L’INTERVENTION DU DETECTIVE PRIVE :

Si vous avez des doutes sur la réalité des éléments de ressources et de patrimoine communiqués par l’autre parent en vue de la fixation d’une pension alimentaire !!! Faites appel à un détective privé qui procèdera à des investigations en vue de déterminer avec précision la situation économique de votre ex.

Il pourra également réaliser une enquête privée lors d’une demande de réévaluation, de diminution ou de suppression de pension alimentaire afin d’apporter les renseignements et les preuves nécessaires à la prise de décision du JAF.

Vous payez une pension alimentaire pour votre enfant majeur ??? Vous avez connaissance qu’il ne poursuit plus d’études et qu’il n’est pas à la recherche d’un emploi ? Le parent chez qui il réside ne vous communique aucune information afin de continuer à percevoir cette pension alimentaire ??

Contactez-nous !!! nous vous apporterons les preuves qui vous permettront de formuler une demande de suppression de cette créance auprès du JAF.

CONFLIT SUR LE DROIT DE GARDE DES ENFANTS :

Il arrive au cours des procédures de divorce, ou même après le prononcé de celui-ci, que l’enfant dont la garde a été confiée à l’un des parents, ne bénéficie pas de toute l’attention et soins auxquels il devrait prétendre. L’article 213 du Code civil stipule que les époux assurent ensemble la direction morale et matérielle de la famille. Ils pourvoient à l’éducation et préparent leur avenir.

La loi assure la protection des enfants dont la santé, la sécurité, la moralité ou l’éducation sont en menacées. Cette notion est désignée sous l’appellation d’enfance en danger, et recouvre non seulement la maltraitance, mais également des comportements qui, sans être violents, compromettent l’épanouissement de l’enfant.

Lorsque l’enfant est confié à l’un des parents dans le cadre d’une garde alternée ou d’un droit de visite et d’hébergement, il est placé sous la responsabilité de celui-ci. Si ce parent est, même temporairement, incapable d’assurer les soins, la sécurité, l’éducation et la moralité de l’enfant, le juge peut lui retirer ce droit et le condamner pénalement.

LES PREUVES POUVANT ETRE RECUEILLIES PAR LE DETECTIVE PRIVE :

Dans le cadre de la garde alternée, mon ex conjoint n’emmène pas mon fils à l’école ou le dépose très en retard. Ses résultats scolaires s’en ressentent. Puis-je faire modifier les modalités de garde ?
Oui, vous pouvez saisir le Juge aux Affaires Familiales et signaler cette situation. Celui qui a l’enfant sous sa responsabilité lors d’une garde alternée doit assurer son éducation et l’accompagnement scolaire. Le parent qui se désintéresse de la scolarité de l’enfant (absences scolaires, retards…) peut se voir retirer la garde de l’enfant.

La mère de mes enfants occupe un petit appartement. Mes enfants se plaignent que c’est sale et que des détritus jonchent le sol. Puis je saisir le JAF pour signaler cette situation ?
L’enfant élevé dans un environnement insalubre, peut être retiré à celui qui compromet sa santé par manque d’hygiène. Il est urgent de saisir la justice pour faire cesser ce danger.

Ma fille se rend un weekend sur deux chez son père. Lorsque je l’ai récupérée, son père était dans un état d’ivresse tel, qu’il ne tenait plus debout. Je ne veux plus lui confier notre enfant. Comment dois-je faire ?
Cette situation se retrouve lorsque le parent qui a la responsabilité de l’enfant, s’adonne à la boisson, se drogue ou surconsomme des tranquillisants ou autres anxiolytiques. Il est dans l’incapacité de s’occuper de l’enfant et le met en danger. Il faut rapidement saisir le Juge aux affaires familiales pour faire modifier l’exercice du droit de visite et d’hébergement.

J’ai confié notre enfant de 6 ans à son père qui bénéficie d’un droit de visite et d’hébergement. J’ai appris que le samedi soir il était en discothèque et que mon fils était seul chez lui. Puis-je lui retirer ce droit ?
Assurément, mais il vous faudra passer par le juge aux affaire familiales. Le comportement de votre ex compagnon a compromis la sécurité de votre enfant. Il est nécessaire d’apporter la preuve des agissements du père de l’enfant.

Si vous suspectez votre ex conjoint de ne pas assurer son rôle de parent, si votre enfant est victime de délaissement, de manque de surveillance, voire de maltraitance, l'agence de détectives privés AIRP06 vous apportera la preuve de ce comportement irresponsable afin que vous puissiez, avec votre avocat, agir en justice.

garde enfants

«Ne jugez rien sur l'apparence, ne jugez jamais rien que sur des preuves. Il n'y a pas de meilleure règle.»
(Charles Dickens)